Au jardin : faites des lasagnes !

Si vous voulez vous débarrasser durablement des mauvaises herbes tenaces qui poussent entre vos arbustes ou vos rosiers, sans avoir recours à des herbicides, ou si vous voulez préparer une bande de terre épouvantable (sol pauvre ou abandonné à la végétation) pour créer un massif ou un carré potager, ne vous cassez pas le dos avec un bêchage décourageant : adopter le système de la lasagne ! C’est de plus une bonne recette de recyclage…

Cette technique consiste à faire table rase du passé en posant des cartons sur la végétation existante. Si elle est trop haute, passez la faucille ou pour les plus paresseux, piétinez-la…

Étalez des couches successives de cartons (après avoir retiré les bandes adhésives), sous lesquels même le pire chiendent mourra, puis de compost d’épluchures bien mûr, de tonte de gazon décomposée, de feuilles mortes, de broyat de branche (pour les plates-bandes, finissez par la plus esthétique), ou tous autres matériaux d’origine organique (attention évitez les racines fraîches et les graines).

Il faut veiller à un apport équilibré de déchet vert et de déchet sec (azote et carbone).

 

 

 

La lasagne doit faire au moins 10 cm (pour un entretien anti-mauvaise herbe entre arbustes par exemple) et jusqu’à 30 cm d’épaisseur pour un futur coin potager… (pour l’arrosage, évitez de créer une butte arrondie).

Faites cela à l’automne ou en hiver et laissez en place… mais on peut aussi le faire en début de printemps si l’on préfère préparer les plantations d’automne (mais pensez à arroser l’été). En quelques mois, les matériaux entassés se transformeront en un humus extraordinaire peuplé de petites bêtes amies du jardin. Au printemps, ou à l’automne, repiquez vos plantes potagères ou vos plantes à massif (vivaces, arbustes), directement dans ce matelas humide, après avoir ajouté en surface une bonne couche de terreau. Pour l’entretien des plates-bandes (massifs, arbustes et rosiers) et pour être tout à fait tranquilles, compensez la « digestion » des matériaux en ajoutant au moins deux fois par an, encore un peu de matière organique.

En savoir plus :

Jean-Paul Collaert, L’art du jardin en lasagnes, Édisud, 2010. 

Jean-Paul Collaert, Jardin malin. Trucs de pros., Larousse pratique, 2011, p. 30-31 & 66-67.

Patricia Beucher, Le beau jardin du paresseux, 2000.

Sites à consulter : Mon potager en carré & Potager durable

Auteur : Elisabeth

Créatrice et administratrice de ce blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *