Chez Chantal Expo

Chantal Bir est une artiste « peintre-sculpteur » qui habite un village situé tout près du mien… à Gurcy-le-Châtel. Un beau jour (forcément beau), j’ai découvert ses œuvres en ouvrant une fenêtre ; non pas celle de ma maison, mais l’une des nombreuses fenêtres que nous offrent aujourd’hui les nouvelles technologies : une annonce d’expo sur les réseaux sociaux et son site web… J’ai aussi eu en main un « flyer », par hasard trouvé sur « mon chemin » et ramassé sur la voie publique ; vu chez un commerçant une affiche présentant une prochaine expo à Barbizon… J’étais chaque fois sous le charme de ses couleurs, de ses reliefs ; émue, comme lorsque l’on se retrouve devant un vaste et splendide paysage. Une représentation du réel proche de l’abstraction ou bien un art « abstrait » réaliste et tangible ? Pour résumer : seul le mot « lyrisme » me vient immédiatement à l’esprit, et pour ajouter un adjectif, je dirais…  « singulier ».

Prochaines expositions des œuvres de Chantal BIR :

Fontainebleau du 4 au 12 mars 2017.

Télécharger (en pdf) le programme de Jeux de Dames

Barbizon, du 1er au 13 mars 2017.

Exposition à Fontainebleau à l’espace Comairas du 3 au 29 décembre 2016.

Face à un trésor, deux solutions : on le garde pour soi ou on décide d’en parler et de partager. Il m’a semblé sage de choisir la seconde alternative.

C’est ainsi que je me suis sentie, alors, tel le « Petit Prince » qui est ébahi de constater qu’il se croyait « riche d’une fleur unique » alors qu’il existe en réalité des jardins fleuris de roses et par centaine…

En lire plus, sur Le petit Prince
sur ce blog.

Voici en quelques mots la teneur d’un échange. Moi (fière de ma découverte) : « j’ai remarqué une artiste qui habite tout près, elle s’appelle Chantal Bir, ce qu’elle fait est magnifique, j’ai eu le coup de cœur, je crois qu’elle fait une expo à Provins en ce moment » ; Réponse de l’interlocuteur local : « ah oui Chantal ? Je vais justement à son vernissage ce soir ! J’ai une invitation, tu veux venir avec moi ? ».

Alors, quoi, est-ce possible ? Tout le monde connaissait Chantal Bir, sauf moi ? Je n’avais pas à m’en fâcher, car en réalité, c’est toujours une joie que d’apprendre qu’il n’y a pas toujours que des chefs-d’œuvre inconnus… et la découverte d’une œuvre et d’un(e) artiste reste toujours tout à fait personnelle et intime.

Je m’adresse donc, dans cet article, à tous ceux qui ne connaissent pas encore les peintures et les sculptures de Chantal Bir ! Je les encourage à découvrir son site web, aller sur sa page Facebook ou la contacter pour découvrir son atelier in situ, car la personnalité de l’artiste est aussi belle et complexe que son œuvre.

Encore une fois, allez éternellement à la rencontre. Passez par les villages !

***

« Je peins depuis toute jeune bien sûr, mais je travaille activement depuis quatre ans. Le jour où une personne a posé un regard bienveillant sur un de mes tableaux, ça m’a donné des ailes.

Les trente dernières années, je les ai consacrées à ma vie de famille, à la mode et à mon développement personnel.

Mon inspiration évolue en même temps que moi, ce sont deux chemins parallèles : l’un éclaire l’autre et ce n’est pas toujours le même qui me guide.

Chaque vérité que je touche et que j’acte en peinture m’appartient mais fait miroir pour celui qui regarde. Le chemin de l’homme est un grand réservoir d’inspiration.

J’ai la chance de vivre mes rêves conscients et inconscients et de les peindre, comme les femmes Aborigènes. Certaines toiles rappellent des vues topographiques.

J’utilise principalement l’huile et la feuille d’or que je cloisonne, comme ma lumière intérieure qui n’est pas encore entièrement libérée.

Je n’ai aucune intention consciente lorsque je commence. Ce n’est que dans un deuxième temps que je regarde mon travail, et là je passe beaucoup de temps en glacis et en détail. Je perfectionne la vision de près, c’est pourquoi il y a deux lectures.

Lorsque je regarde mon blog, les phrases qui m’ont percutée sont : sur la liberté intérieure, la force de celui qui croit en lui Invictus.

Dans le texte de Ambre qui me dépeint, et qui devine « que je décrocherai mon étoile et la déposerai sur ma toile » je comprends la trame du chemin parcouru.

Comme une toile, une vie se peint, guidée par une main invisible qui ne veut rien d’autre que de nous amener à l’éveil, jusqu’à la perfection ultime, ma plus belle toile sera la dernière ou pas !

Aujourd’hui je suis prête à m’exposer, je suis une jeune artiste cinquantenaire, mue par une énergie créative qui n’est plus bloquée par mes illusions.

La vie est si belle pour celui qui la voit avec ses yeux d’enfant. Je nous souhaite, de nous libérer de tous nos « empêchements » et de nous amuser. J’espère que mon travail va vous toucher et je me réjouis de toutes nos belles rencontres.

Chantal »

Extrait de son blog Chez Chantal Expo.

 

Auteur : Elisabeth

Créatrice et administratrice de ce blog

4 réflexions sur « Chez Chantal Expo »

  1. Juste un petit commentaire :
    mon vernissage est ce vendredi 3 mars à 18 h 30 au 41 Grande Rue à Barbizon.
    Pour ceux qui auraient envie de venir, vous êtes cordialement invités à prendre une coupe ou un vin chaud… Tout dépendra du temps, au plaisir !
    Chantal BIR

  2. Très belle visite sur votre site, Chantal Bir. J’ai eu grand plaisir de découvrir ces peintures qui par leurs couleurs et leur dessin mosaïque me rappelle Klimt ou Hundertwasser.

    1. Un grand merci à Élisabeth pour ce magnifique blog qui nous permet aussi des échanges et merci à Bruno FortuneR pour son commentaire.
      Pour Klimt, beaucoup de personnes, lors de mes expositions m’en parlent, j’en suis touchée, merci…
      Je viens d’aller voir les œuvres d’Hundertwasser (merci internet). C’est drôle, je rentre de Budapest et je travaille sur une toile qui représente un pont et des bâtiments ; heureusement je l’ai déjà bien travaillé avant… Comme je viens de l’écrire très récemment dans un CV : « probablement des connivences de style mais pas d’inspiration formelle, j’avance à la lumière de ce que je découvre en moi, en développant la technique et la confiance que j’assimile »
      D’où vient l’inspiration ? De l’air que l’on inspire, et de toutes ses mémoires…
      Chantal Bir

      1. Je vous remercie Chantal et c’était un plaisir pour moi de présenter vos œuvres, comme celles de Bruno FortuneR, sur mon blog.
        Pour nos lecteurs, voici des liens utiles :
        Allez sur le portail de Wikipedia, pour en savoir plus sur le peintre Gustav Klimt et sur le peintre et architecte Friedensreich Hundertwasser, tous deux autrichiens de surcroît, comme l’auteur Peter Handke, que je cite en exergue de mon blog, et dont vous pouvez lire un extrait de l’une de ses œuvres Par les villages, sur mon blog (Le club des lecteurs – Janvier 2017). Et pourtant, c’est par le « hasard » des impressions et de vos remarques, que les noms de ces trois créateurs, se rencontrent sur ce blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *