Les Pâtissons du Montois (AMAP)

Depuis 2011-2012, avec mon compagnon, nous sommes adhérents à l’AMAP « Les Pâtissons du Montois », association (à but non lucratif – loi 1901) qui a son siège social à la mairie de Donnemarie-Dontilly, où se font les distributions (sous la halle, à la belle saison).

Depuis sa création en 2007, avec les maraîchers de la ferme du Chaillois à Thénisy, cette AMAP a établi jusqu’à présent son partenariat avec divers producteurs locaux avec lesquels ses adhérents ont pu souscrire un contrat (chacun est libre de choisir de souscrire ou pas un contrat avec l’un des producteurs choisis par l’AMAP, et ses quantités de produits selon les contrats proposés). L’adhésion est renouvelable en janvier, valable pour une année civile. Le début de l’année est également la date où est organisée l’Assemblée Générale de l’association, où les adhérents (à jour de leur cotisation) votent le rapport financier et le rapport moral de l’association, les membres du bureau (ou collectif), les « référents producteurs » (qui sont de fait membres du collectif), et les projets et orientations de l’année. La cotisation est de 15 euros l’année : 5 euros pour la trésorerie et le fonctionnement de l’AMAP elle-même et 10 euros reversés au réseau des AMAP d’Île-de-France, dont l’AMAP « Les Pâtissons du Montois », fait partie en y adhérant. Outre les avantages de faire partie du réseau, cela lui confère une existence officielle et la classe dans l’annuaire des AMAP de notre région.

Cette année 2017, l’AMAP les Pâtissons du Montois, propose à ses adhérents, tous les vendredis soir, des paniers de légumes de la ferme du Chaillois, tous les mois, différentes farines, de la ferme du Chaillois, de la viande d’agneau, grâce à Hervé Le Marchand (du Champs des Possibles), une fois par an, selon la date d’abattage prévue, en caissette (un demi-agneau soigneusement et savamment découpé), que même un petit congélateur peut contenir (à moins de prévoir dans l’immédiat, un grand méchoui avec vos amis) et une nouveauté, du miel et des tisanes et plantes aromatiques, provenant de la « Ruche des Sens ». Tous ces produits ont la certification d’origine agricole biologique contrôlée (AB). L’AMAP prévoit aussi la possibilité de fournir des fromages de chèvres et/ou de brebis (dialogue en cours avec le nouveau producteur).

Pour l’adhérent, en plus de se régaler avec de bons produits au meilleur coût, il est satisfaisant d’encourager et de soutenir des jeunes ou moins jeunes (tous bien courageux et tenaces !) à s’installer ou reprendre la ferme familiale, après avoir fait parfois, un autre petit bout de chemin en faisant des études dans un tout autre domaine, exercer un tout autre métier, souvent très qualifié. C’est aussi privilégier les circuits courts. Et n’est-ce pas du bon sens que de privilégier l’achat de tomates, par exemple, cueillies à maturité le matin même à quelques kilomètres de chez soi, au lieu d’acheter celles du supermarché, provenant souvent de très loin et sans aucun goût (qu’elles soient bio ou pas), puisqu’elles ont été cueillies encore vertes pour supporter le transport ? C’est peut-être un peu dommage pour Monsieur « Casino » et Madame « Carrefour », mais il en faut bien pour tout le monde… et nos territoires ruraux et ceux qui y vivent (ou veulent en vivre) et tous nos « paysans », comme ils aiment s’appeler dans le jargon des AMAP, tous producteurs locaux méritent bien cela ! C’est pour l’adhérent d’une AMAP également, une action efficace pour garder à nos campagnes, ses spécificités rurales. Je ne rêve pas pour ma part, qu’un grand magasin de meubles suédois ou un énième parc d’attractions se construisent, à la place des champs cultivés depuis des siècles et qui se maintiennent tout autour de nos villages. La pression immobilière est très forte. Ici, la terre, on la cultive, pour nourrir les corps et les âmes. Le réseau des adhérents des AMAP est de plus toujours à l’initiative d’actions locales ! C’est également un réseau social local riche en rencontre et en partage. Je me suis fait beaucoup d’amis par l’intermédiaire de mon AMAP.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement des AMAP, je vous encourage à aller sur le site « Les Pâtissons du Montois » et aller directement sur la page répondant aux « éternelles questions concernant les AMAP », consulter sur ce blog, mon article sur les AMAP, et bien sûr, également, pour devenir un érudit sur la question, lire tout le contenu rédactionnel du site des AMAP d’Île-de-France. Si vous avez encore des questions à poser, vous pouvez contacter la personne référente « communication » du collectif de l’association en la contactant par e-mail.

Actions de l’AMAP sur le terrain « Les Pâtissons du Montois » :

Comme il est dit sur le site web de cette AMAP, « Les Pâtissons sont investis sur leur territoire. Chacun apporte sa petite pierre pour construire un réseau local cohérent, pour apporter du mieux-être autour d’eux… ; la ferme du Chaillois, nos dynamiques maraîchers, font régulièrement appel aux « Pâtissons » pour des activités pédagogiques, des ateliers cuisine, ou solliciter un coup de main en cas d’urgence ; l’association « Le Trait d’Union » à Donnemarie-Dontilly bénéficie d’un demi-panier, ou panier suspendu, pour lequel les Pâtissons se sont cotisés. Ces bons légumes sont l’objet d’un atelier cuisine qui a lieu tous les lundis ; l’AMAP s’est investie dans des activités pédagogiques, les TAP (Temps d’Activités Périscolaires, organisés dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires de l’Éducation nationale), auprès de certaines écoles élémentaires de la Communauté de Communes ; enfin, çà et là nos adhérents s’activent et sont toujours au cœur de la vie associative de la Bassée-Montois… »

Le site web « Les Pâtissons du Montois », propose également à tous, des recettes de cuisine en fonction des récoltes et des saisons.

Dans des locaux mis à disposition par la municipalité de Donnemarie-Dontilly (sous la halle en période printanière et estivale), la distribution des légumes se fait ainsi tous les vendredis soir (de 18 h 30 à 20 heures), ainsi que les produits des autres producteurs, mais à un rythme différent, prédéfini par contrat. Passez les voir et contactez-les !

En savoir plus :

Le site web de l'AMAP

Contactez-les par e-mail
Liens vers les articles sur ce blog : Qu’est-ce qu’une AMAP ? et La ferme du Chaillois (nos maraîchers de Thénisy).

 

Auteur : Elisabeth

Créatrice et administratrice de ce blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *